Comment bien choisir des radars de recul ?

 

Se garer dans un parking ou le long du trottoir, lorsque c’est autorisé, peut être difficile pour certains d’entre vous. Il existe toutefois une solution. Si les nouveaux véhicules sortant tout droit des usines s’équipent de plus en plus de radars de recul, il vous est aussi possible d’équiper le vôtre de ce type d’accessoire de sécurité. À quoi servent-ils exactement ? Comment choisir vos radars de recul ? Les points dans cet article parmi les meilleurs radars de recul.

 

Sommaire

 

Qu’est-ce qu’un radar de recul ?

Le radar de recul est un ensemble d’équipements servant à alerter la présence ou à mesurer la distance d’un obstacle par rapport à l’arrière ou à l’avant du véhicule, selon l’emplacement des capteurs/émetteurs.

Ainsi, pour prévenir le conducteur, ce dispositif d’aide à la conduite se compose de 4 (ou plus) émetteurs et capteurs, d’un calculateur (ou boîtier de contrôle) ainsi que d’un avertisseur sonore. À ces éléments peuvent s’ajouter un afficheur ou un écran dans le cas d’un kit comprenant une caméra de recul.

Le système fonctionne grâce à des ondes sonores propulsées par les émetteurs. Lorsque les ondes rencontrent un obstacle, elles rebondissent aussitôt pour être reprises par les capteurs. Les ondes captées vont servir de données pour calculer la distance entre la voiture et l’obstacle.

 

Les fonctionnalités

Lorsque vous allez choisir votre radar de recul, portez votre attention sur certains éléments :

Le genre d’installation

Les radars de recul peuvent être installés en deux façons selon le modèle. Ainsi, vous devez faire des trous dans le pare-chocs afin d’y glisser les capteurs nécessitant ce type d’intervention. Sinon, il vous est possible d’opter pour des modèles à système de collage s’avérant plus rapide et facile à installer. Mais retenez que chaque modèle possède ses avantages et ses inconvénients.

Le type de connexion

Pour assurer la connexion de chaque composant du radar de recul, vous pouvez choisir soit la connexion filaire, soit la connexion sans fil. Cependant, voyez dans les modèles filaires l’avantage de toujours rester opérationnels, même lorsqu’il pleut des cordes ou que vous vous retrouviez en ville où les interférences sont quasi-permanentes.

La distance de détection

Sur le marché, vous pouvez avoir des radars de recul capables d’agir dès qu’un obstacle se trouve à une distance de 2 mètres. Mais plus le véhicule s’approche d’un obstacle, plus les retentissements du bip s’accélèrent, jusqu’à atteindre le minimum de distance, soit de 30 cm.

Avec ou sans caméra

Si vous optez pour un kit radar doté d’une caméra de recul, le budget devient plus important. Ce sera au moins le triple de ce que vous avez mis de côté, sans compter les frais d’installation.

Le type de signal

Habituellement, les radars de recul émettent un bip pour signaler le conducteur de la présence d’un obstacle. Certains radars prévoient en plus un signal lumineux. Dans ce cas, le boîtier est doté de LED. Le niveau sonore du bip, exprimé en décibel, varie selon que le signal est émis de l’habitacle ou depuis l’extérieur.

 

Vérifier l’adaptabilité avec le véhicule

Savez-vous que les radars de recul ont été pensés initialement pour aider les conducteurs d’engins de chantiers à effectuer leurs manœuvres ? Ayant compris qu’ils étaient aussi utiles pour les particuliers, les constructeurs de voiture ont même intégré ce type de système de stationnement dans quelques-uns de leurs véhicules. Si votre voiture n’en est pas équipée, vous pouvez en acheter en veillant à vérifier que le matériel est bien adapté.

Le genre de véhicule

Vérifiez que votre voiture possède un système de câblage pour recevoir les détecteurs. Si c’est le cas, il vous est possible de choisir un kit radar filaire, dont l’installation ne sera plus qu’un jeu d’enfant.

Il faut savoir également que les kits de radars ne sont pas tous adaptés à tous les véhicules. Certains sont prévus spécialement pour les poids lourds comme les bus et les camions. Pour avoir un aperçu de la différence, les radars de recul pour ces engins sont capables de détecter un obstacle jusqu’à 20 mètres de distance. Mais encore, leurs câbles de liaison peuvent atteindre une vingtaine, voire une quarantaine de mètres.

Le nombre d’emplacements pour les capteurs

Le nombre des capteurs de stationnement peut aller de 2 à 8 pièces. Les radars ne sont pas que destinés à l’arrière. Vous pouvez trouver des modèles pour l’avant de la voiture. Pour le nombre, la règle est de veiller à couvrir une zone importante, donc à réduire autant que possible la distance des angles morts. Une distance de 30 à 40 cm entre les capteurs suffit alors.

Ainsi, que vous fassiez une marche arrière ou que vous avanciez, vous serrez toujours alerter en cas de menace de heurt.

Connexion filaire ou sans fil

Il faut éclaircir un certain point. Dans un kit radar sans fil, le câblage est absent au niveau de la liaison afficheur (ou écran) et centrale (ou unité de contrôle ou boîtier). La technologie WiFi va prendre alors le relais. Des câbles sont toutefois présents pour relier les capteurs au boîtier de contrôle.

Dans un kit filaire, des fils viennent relier l’écran et la centrale, mais aussi les capteurs et la centrale. Le fils noir (la masse) ainsi que le fil d’alimentation +12 V sont présents dans tous les cas.

Nos préférences

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

Conclusion

Équiper votre véhicule d’un système de radar de recul est un moyen bien pratique pour réduire les risques de collisions, et donc les coûts qui en découlent. De plus, vous n’aurez plus à craindre des marches arrière, même lorsque vous allez sortir d’un parking bondé. Grâce aux informations que nous vous avons délivrées, vous saurez maintenant comment choisir vos radars de recul.

 

Ces autres conseils vous seront aussi utiles :