La place de la voiture électrique en 2021

Depuis le premier confinement qui a eu lieu de mars à mai 2021, l’industrie automobile a drastiquement changé. D’une part, elle fut très fortement bouleversée par la crise du coronavirus qui l’a mise à mal, mais également par la demande croissante des Français qui ont souhaité opter pour l’achat d’une voiture électrique en 2020.

 

La place de la voiture électrique dans notre quotidien

 

Si en 2020, les chiffres relatifs aux ventes de voitures électriques explosent, c’est sans compter sur l’année 2021 qui risque de battre à nouveau le record. En effet, rien qu’au mois de décembre 2021, ce sont 20 000 voitures électriques qui ont été vendues. On totalise à la fin 2020, 110 000 nouvelles voitures électriques sur le marché. La voiture électrique est bien présente sur le marché de l’automobile en France puisqu’elle représente à elle 6% des voitures en circulation.

On observe qu’il y a un fort changement des mentalités, avec l’émergence du télétravail et la probabilité que cette situation continue les Français ont préféré opter pour des moyens de transport plus écologiques comme le vélo,  la voiture électrique ou la voiture hybride/hybride rechargeable.

 

Pourquoi un tel changement de comportement ?

 

De nombreux freins demeurent à l’achat d’un véhicule respectueux de l’environnement. Parmi ces freins on retrouve la problématique de recharger sa voiture, le prix et enfin l’autonomie.

Le gouvernement a bien pris conscience de l’importance d’investir dans des moyens de transport plus respectueux de l’écologie. Pour cela, la France investit et aide les nouveaux propriétaires de voitures électriques :

Ce sont uniquement des arguments qui viennent convaincre les Français et notamment les Franciliens à mettre au rabais leurs voitures polluantes pour un modèle plus respectueux de l’environnement.

 

 

Des réglementations de plus en plus restrictives pour les véhicules polluants

 

Il s’avère qu’il n’y a que des avantages à changer de voiture en 2021. En effet, de nombreuses aides à l’achat existent tant pour les particuliers que les professionnels. Ces aides seront revues à la baisse en juillet 2021. Elles avaient pour principe de relancer le secteur automobile en encourageant l’achat uniquement de véhicules propres (électrique ou hybride) à la sortie du premier confinement.

En effet, en ce début d’année de nombreuses restrictions ont vu voir le jour comme la création de nouvelles zones à faibles émissions. Ce sont des quartiers ou villes qui sont très pollués, et pour ces raisons les véhicules les plus polluants ne peuvent  rouler sur certains créneaux. En ce qui concerne les limites à circuler avec des voitures polluantes, le Grand Paris a fait le choix d’interdire en 2024 la circulation des diesels, en 2030 ce serait le tour des voitures à essence.

Financièrement parlant, il existe également des mesures restrictives comme le bonus-malus qui vient impacter le prix d’achat d’une voiture polluante. Cela vaut autant pour les professionnels que pour les particuliers.

 

Transformer sa flotte de véhicules pour des voitures rechargeables

 

L’enjeu de changer de voiture pour des modèles plus propres est également important pour tous les professionnels. Pour cela, des lois viennent légiférer et imposer aux entreprises de changer de véhicules pour des modèles plus propres en mettant au rabais les voitures ou utilitaires les plus polluants.

L’ennui c’est qu’il faut pouvoir faire charger ces véhicules que ce soit proche du siège ou proche du domicile des salariés. Yespark propose également aux professionnels de louer une place de parking partout en France au nom de l’entreprise. Le service dédié aux professionnels propose de nombreux services et de nombreuses solutions d’accès au parking.